My Bag 0 items - 0,00€ 0

“À la droite du père” ?

Je suis le bras droit vivant du Père.
Je suis le bras gauche vivant de la Mère.

Rose et Gilles Gandy

La religion nous a induit en erreur en nous donnant implicitement l’objectif « d’être à la droite du père ». Cette position privilégiée de Jésus « assis à la droite de Dieu » signifie qu’il « demeure » à jamais à la droite du Père.
Or, notre cerveau comprend cela de façon erronée ! Il entend que nous stationnons comme des petits enfants à côté de notre père, lui-même donnant la main gauche à notre mère, sa femme.
Lorsque nous réalisons des constellations, cette position révèle une immaturité de la personne, comme si elle était restée dans l’enfance, figée, refusant de se séparer des parents pour toutes sortes de raisons. C’est aussi la position symbolique de nombreuses personnes religieuses qui s’interdisent toute évolution !

« Au paradis, on est assis à la droite de Dieu. C’est normal, c’est la place du mort »
Pierre Desproges, écrivain humouriste.

Comment bien traduire cette expression, et changer ainsi de position spirituelle par rapport au « Père Céleste » et à la « Mère terrestre » ?

En affirmant « je suis le bras droit du Père » et « Je suis le bras gauche de la Mère ». Cette expression signifie que ce sont ces deux forces, masculine et féminine, qui agissent nos bras, donc nos actions. Ainsi, étant libres de nos actes, nous pouvons créer du nouveau et laisser l’évolution (Dieu) passer à travers nous : nous devenons co-créateurs de l’univers dans l’instant présent…